Les nouvelles sur Instagram
Annonces
    < Ab Skipiste direkt ins Naturfreundehaus

    De la piste de ski directement à la maison AN

    CRISTOLAIS: Une maison des amis de la nature au pays des nantis


    Faire du ski en Engadine, sur les pistes de St-Moritz, sur le Piz Nair, la Corviglia – et en fin de journée glisser sur ses lattes directement à la maison des Amis de la Nature pour y passer la nuit à un prix imbattable: seuls les Amis de la Nature proposent une telle offre dans leur maison Cristolais.

    Texte: HERBERT GRUBER
    Photos: ROLF STUDER

     

    Nous aimons le répéter: l’argent ne fait pas le bonheur. Il n’en reste pas moins que (presque) tout tourne autour de l’oseille, quelques centimes de différence pouvant parfois mener très loin. Insistons par conséquence d’emblée sur les prix d’hébergement appliqués à la maison Cristolais qui semblent défier toute concurrence en Haute-Engadine où des familles nanties comme Onassis, Niarchos & Cie ont leur mot à dire: un membre adulte des Amis de la Nature ne paye en effet que 16 francs par nuit au Cristolais!

    Jaloux des Amis de la Nature

    Un fait doit nous être absolument conscient: l’emplacement de cette maison des Amis de la Nature est tout simplement génial. Elle est à l’écart de tout et le terrain dans son dos la protège des lumières et de l’animation de Samedan. Quelques mélèzes épars nous saluent sur la droite tandis que, par la fenêtre de la chambre ou assis sur les banquettes ensoleillées devant la maison, notre regard aperçoit au sud pardessus un pré les sommets du Rosatsch. Peu étonnant donc que, de temps en temps, des promoteurs lancent des projets parfois douteux. Peter Florin, ancien employé du RhB et depuis 2006 gardien de la maison Cristolais, se souvient de cet Italien qui lui a récemment soumis une offre d’achat: «Je peux payer! Dites-moi votre prix et j’y rajouterai 10 % qui vous sont exclusivement destinés.»

    Or, les connaisseurs (et les jaloux) sont depuis toujours parfaitement conscients de l’emplacement unique de la maison: quand les Amis de la Nature ont eu l’occasion dans les années 1930 d’acquérir ce terrain sur les hauteurs de Samedan, le journal de l’époque Neue Bündner Zeitung a estimé qu’il était inapproprié «de réserver aux Amis de la Nature cette zone centrale pratiquement impayable de l’Engadine».

    Au service de l’intérêt public

    Que les Amis de la Nature proposent une maison tellement agréable dans un voisinage tellement féerique à des conditions tellement avantageuses est certainement aussi lié au fait qu’ils aient pu acheter à l’époque le terrain pour une bouchée de pain. Originaire de Samedan, le gardien Peter Florin précise que le prix s’élevait alors à «quelques centimes par mètre carré». Il ajoute que la valeur est aujourd’hui de plus de 1000 francs le mètre carré. 

    Mais un facteur central réside aussi dans le constat que des Amis de la Nature ont travaillé pendant des années et des décennies bénévolement pour cette maison – et continuent de le faire. Nettoyer, débroussailler, agrandir et transformer, rénover et embellir: les membres des Amis de la Nature mettent la main à la pâte pour venir à bout de toutes ces tâches. Si on avait dû payer ces heures de travail bénévole, on ne pourrait jamais passer la nuit à des prix aussi bas. Des centaines, des milliers de personnes, plus particulièrement des familles et des groupes ont profité au fil du temps de cet engagement des Amis de la Nature.

    Il y a 110 ans…

    Corviglia, Corvatsch, Diavolezza, Lagalp: ce serait apporter de l’eau à l’Inn que de perdre ici des mots à propos de la qualité et de la dimension des domaines skiables de Haute-Engadine (88 pistes de ski alpin, 230 km de pistes de ski de fond). Il vaut mieux en lieu et place jeter un regard dans le rétroviseur de l’histoire des Amis de la Nature de l’Engadine et de leur maison sur le Cristolais. Tout commence le 6 juin 1907 au Restaurant Bahnhof de Samedan lors de l’assemblée fondatrice de l’association «Ortsgruppe des Tourismusvereins; die Naturfreunde». Douze personnes y assistaient et le message envoyé par la suite à Vienne révèle tout leur optimisme: ils ont alors commandé dans la capitale autrichienne, où se trouvait alors le secrétariat central du mouvement international des Amis de la Nature, 100 timbres de la fédération ainsi que 20 grandes et 5 petites insignes.

    A propos de 1907: l’année de la fondation de la section AN Engadine, on a inauguré, le 8 août, le funiculaire sur le Muottas Muragl (2454 m). Or, celui-ci n’était pas encore en service lorsque les Amis de la Nature s’y sont rendus depuis Alp Landguard et le Schafberg le dimanche suivant la fondation de leur association, il fallait donc redescendre à pied vers Samedan (700 mètres de dénivellation). Mais un coup d’œil dans leur carnet de bord montre que les Amis de la Nature étaient en parfaite condition physique. En effet, signalons parmi les objectifs atteints pendant les premières années des sommets aussi impressionnants que le Piz Bernina (4049 m), Piz Corvatsch, Piz Ot, Piz Rosatsch, Piz Julier.

    Débuts avec un objet de démolition

    Comme tant d’autres sections AN, les Amis de la Nature de l’Engadine (dont beaucoup de cheminots; en 1908, les Chemins de fer rhétiques RhB ont prolongé leur réseau jusqu’à Pontresina avant que le chemin de fer de la Bernina ne franchisse pour la première fois en 1910 le col pour rejoindre Tirano) ont souhaité disposer de leur propre cabane en montagne. Ce n’est que 30 ans après la fondation de la section que ce vœu sera exaucé. En 1936, la section a pu acheter pour 500 francs près de St-Moritz une ancienne cabane de ski vouée à la démolition qu’elle a ensuite transportée à dos de mulets jusqu’à Cristolais. Pendant une bonne quarantaine d’années, les Amis de la Nature ont géré cette maison qui, à partir de 1940, a été la propriété 35 ans durant de la fédération nationale FSAN. Mais tout s’arrête brutalement le 7 décembre 1978: en raison d’un poêle surchauffé, la cabane sera la proie des flammes en cette journée hivernale.

    Bonnes perspectives

    Mais l’incendie n’a pas signifié la fin pour autant. Pour ainsi dire comme un phénix renaissant de ses cendres, l’actuelle maison Cristolais appartenant aux Amis de la Nature a été inaugurée exactement au même endroit. Y compris l’infrastructure et sans compter les quelque 2000 heures d’engagement bénévole, les travaux ont coûté 347’000 francs. Le résultat a été une maison en pierre et bois aussi robuste que charmante. On y entre de plain-pied dans la cuisine (avec son poêle à bois), dans le séjour spacieux et a accès aux douches et aux toilettes. Quant à l’étage supérieur, en dehors d’un salon confortable, il abrite les quatre chambres à coucher (dont une chambre à 4 lits) avec en tout 30 places pour dormir (avec lits superposés). S’il est vrai que l’une ou l’autre chose a été rénovée dans cette maison au cours des dernières années (par exemple l’installation de panneaux solaires sur le toit), beaucoup est resté inchangé: hormis l’agréable ambiance de cabane, il faut à tout prix insister sur la vue depuis la fenêtre. Ailleurs en Engadine, on devrait débourser au moins cent francs pour un tel régal.

    LA MAISON AN CRISTOLAIS EN HAUTE-ENGADINE

    Située près de Samedan (coordonnées 785’486 / 155’357), sur le versant gauche de la vallée de l’Engadine, Cristolais (1886 m) appartenant aux Amis de la Nature est une maison typique avec une cuisine gestion libre qui dispose d’une salle confortablement équipée. La cuisson se fait directement sur le feu et les visiteurs ont à leur disposition tout ce qu’il faut, poêles, assiettes, couverts. A l’étage supérieur se trouvent les quatre chambres à coucher avec en tout 30 places pour dormir (apporter son sac de couchage!) et on a récemment rénové les installations de douche/WC. La maison appartient à la section AN Engadine (présidée par Raphael Putscher).

     

    Accès: en train via Landquart ou Coire jusqu’à Samedan et depuis la gare de Samedan 30-40 minutes à pied. En hiver, accès direct à ski depuis le domaine skiable de Marguns.

    Particularité: la maison AN Cristolais est sans voitures même en été.

    Sports d’hiver: la maison est idéale pour accueillir des groupes et des familles. Domaines skiables attractifs (Corviglia avec Piz Nair) quasiment devant la porte, sans parler des domaines proches du Corvatsch et de la Diavolezza. Tout près se trouvent par ailleurs la piste de ski de fond qui accueille tous les ans à la mi-mars le Marathon de l’Engadine, des parcours de raquettes de neige, de randonnée d’hiver, d’excursions à ski (par exemple sur le Piz Ot, 3246 m).

    Prix: pour membres AN actifs CHF 16.- par nuit, non membres CHF 20.-; réduction pour enfants et adolescents.

    Info et réservation: indispensable auprès de Peter Florin, Via Veglia 5, 7503 Samedan, tél. 081 852 54 28, mobile  078 860 43 79.

    Tuyau: le Restaurant Terminus, à côté de la gare de Samedan, est le bistro fréquenté par les Amis de la Nature de l’Engadine.


    19.12.2017 11:53 Il y a : 29 Tage
    Ausgabe 4 | 2017, En route, Maisons des Amis de la Nature, Aktuelles
    Auteur : Herbert Gruber